Menu Fermer

Pourquoi interdire la vente de coton-tige ?

coton tige réutilisable

L’utilité du coton-tige dans notre vie quotidienne n’est plus à prouver. Il nous permet d’entretenir notre appareil auditif. Néanmoins, l’on remarque qu’aujourd’hui ce dernier est interdit de vente dans plusieurs pays. Vous vous demandez sans doute pourquoi prendre une mesure aussi drastique. Pas de panique, nous allons vous entretenir sur la raison de cette décision.

À quoi exposez-vous l’environnement en utilisant un coton-tige ?

De plus en plus, on remarque que la plupart des cotons-tiges utilisés sont généralement jetés dans les cuvettes des toilettes. Une grande majorité de ces derniers arrivent à passer entre les mailles des grilles des stations d’épuration en raison de leur légèreté et se retrouvent dans nos mers et dans nos océans. Généralement constitué de tige en plastique, ce type de coton ainsi rejeté dans la nature, fragilise l’écosystème terrestre.

Pour en savoir plus sur la plus grande marque de production de coton tige réutilisable cliquez ici

En effet, on remarque qu’une fois en pleine nature le plastique des cotons-tiges est consommé par les animaux qui les prennent pour de la nourriture. Ce phénomène a pour corollaire la réduction de la biodiversité. Par ailleurs, ces mêmes déchets plastiques à défaut d’être ingurgités par les animaux, se décomposent en substances chimiques toxiques. Aussi, note-t-on que l’exposition du plastique à une forte chaleur entraine des toxines qui endommagent la couche d’ozone et par ricochet tout l’écosystème terrestre.

 À quoi exposez-vous votre organisme en utilisant un coton-tige ?

Contrairement à ce que vous pensez, le cérumen présent dans vos oreilles n’est pas votre adversaire. En effet, loin de dégrader votre appareil auditif, le cérumen existe en vue de lubrifier naturellement l’appareil auditif et d’assurer son nettoyage naturel. Ainsi donc, seul son excès devrait être retiré. Le coton tige au lieu de retirer l’excès de cérumen comme vous pourrez le croire, entraine au contraire une accumulation de ce dernier dans votre oreille au point de former des bouchons dans l’oreille. Ceux-ci peuvent causer un acouphène c’est-à-dire une sensation auditive anormale qui n’est pas provoquée par un son extérieur.

Par ailleurs, ces cotons-tiges génèrent souvent des lésions au niveau des parois internes du conduit auditif ou encore au niveau des tympans occasionnant ainsi leurs endommagements. C’est ce qui justifie le cas de la majorité des personnes admises aux urgences pour raisons auditives. Touchant surtout les enfants, les conséquences de l’usage du coton-tige peuvent aller jusqu’à la perte d’audition.

Par ici pour consulter un comparatif présentant les meilleurs alternatives au coton tige

Au-delà de cet aspect auditif, il faut notamment prendre en compte le fait que les cotons-tiges affectent également un autre pan de la santé humaine. Il s’agit entre autres du plan alimentaire. En effet, les tiges en plastiques étant rejetées dans la nature, elles se décomposent en toxine dangereuse qui s’intègre dans la chaine alimentaire.

En quoi les nouvelles techniques d’entretien de l’oreille ont contribué à cette mesure d’interdiction ?

Avec le temps, plusieurs méthodes de nettoyage de l’appareil auditif sont nées. En plus d’être plus respectueux de la nature, les outils utilisés pour la mise en œuvre de ces méthodes sont moins dangereux pour votre organisme. Il s’agit entre autres des sprays auditifs, des chandelles auriculaires, des poires d’oreilles, des tissus propres.

Notez que ces différentes techniques consistent à enlever uniquement les excès de cérumen, ce qui favorise le bon fonctionnement de votre appareil auditif. Désormais, vous disposez de plusieurs alternatives pour entretenir vos oreilles en toute sécurité tout en protégeant notre écosystème. C’est pour cela que les autorités jugent que la parade destructrice des cotons-tiges a assez perduré et doit cesser.

A lire aussi : Comment fabriquer une machine à tatouer ?